FORUM MUSULMAN ESPRIT LIBRE

Forum musulman de l'association Espritlibre. Http://www.es-libre.com
 
AccueilPortailGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cheikh Mohamad Ibn ’Abdilwahab, rahimahullah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
forumsounnah



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Cheikh Mohamad Ibn ’Abdilwahab, rahimahullah   Ven 29 Mai - 16:30

Cheikh Mohamad Ibn ’Abdilwahab, rahimahullah


Traduction d’une partie d’un chapitre de "fath al majîd, charh kitâb At-Tawhîd" de Cheikh Mohamad hâmid al fiqî annoté par Cheikh Ibn Baz, rahimahullah.
Auteur de kitâb At-Tawhid : Cheikh Mohamad Ibn ’Abdilwahab, rahimahullah.


--------------------------------------------------------------------------------

Chapitre : Celui qui parachève la pratique de l’unicité entrera au paradis sans rendre de comptes.
L’auteur (Cheikh Mohamad Ibn ’Abdilwahab), qu’Allah le Très-Haut lui fasse miséricorde, dit : « celui qui parachève la pratique de l’unicité entrera au paradis sans rendre de comptes. ».


Explication :


De plus, et sans châtiments.
Je (auteur des explications) dis :
Parachever la pratique de l’unicité signifie la purifier dans les intentions et les actes des impuretés du polythéisme, des innovations et des actes de désobéissance.
L’auteur (Cheikh Mohamad Ibn ’Abdilwahab), qu’Allah le Très-Haut lui fasse miséricorde, dit : Allah le Très-Haut dit : « Abraham (Ibrahim) était un guide (Umah) parfait. Il était soumis à Allah, voué exclusivement à Lui et il n’était point du nombre des associateurs ». [1 ]


Explication :


Allah a décrit Abraham par ces caractéristiques qui sont l’essence du parachèvement de la pratique de l’unicité :


La première :


Certes , Abraham était une Umah, à savoir un guide et un imam qui enseignait le bien. Et il n’attint ce degré-là qu’après avoir parachevé les degrés de patience et de certitude nécessaires pour acquérir le statut d’imam en religion.


La deuxième :


La parole d’Allah : « soumis ». Cheikh al islâm Ibn Taymiyah dit au sujet de la soumission : « C’est être continuel dans les actes d’adorations et celui qui allonge la position debout ou ses inclinaisons ou ses prosternations en prière, nous dirons de lui qu’il est soumis. Allah dit : « Est-ce que celui qui, aux heures de la nuit, reste en dévotion, prosterné et debout, prenant garde à l’au-delà et espérant la miséricorde de son Seigneur » » [2 ]


La troisième :


« certes, il était voué exclusivement à Allah » :
Je (auteur des explications) dis :
L’érudit Ibn Al Qayim, qu’Allah le Très-Haut lui fasse miséricorde, dit : « Celui qui est exclusivement voué à Allah est celui qui est enclin à Allah et qui s’oppose à tout ce qui est adoré en dehors de Lui. »


La quatrième :


« certes, il n’était point du nombre des associateurs » :
Ceci pour la pureté de ses intentions, la perfection de sa véracité et son éloignement du polythéisme.


Je (auteur des explications) dis :
La parole d’Allah le Très-Haut nous qui éclaire cela est la suivante :
« Certes, vous avez en Abraham et ceux qui étaient avec lui un bel exemple (à suivre) » c’est-à-dire sur sa religion et celle de ses frères envoyés par Allah (Al mursalîn) comme la rapporté Ibn harîr, qu’Allah le Très-Haut lui fasse miséricorde.


« Quand ils dirent à leur peuple : « Nous vous désavouons vous et ceux que vous adorez en dehors d’Allah. Nous vous renions. Entre nous et vous, l’inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu’à ce que vous croyiez en Allah, seul. » Exception faite de la parole d’Abraham à son père : « j’implorerai certes, le pardon d’Allah en ta faveur bien que je ne puisse rien pour toi auprès d’Allah ». « Seigneur, c’est en Toi que nous mettoins notre confiance et à Toi nous revenons (repentants). et vers Toi est le Devenir. » »" [3 ]


Et Allah rappela au sujet d’Abraham, ’alayhi salam, lorsqu’il dit à son père « Aza » :
« Je me sépare de vous, ainsi de ce que vous invoquez en dehors d’Allah, et j’invoqurai mon Seigneur. J’espère ne pas être malheureux dans mon appel à mon Seigneur. Puis, lorsqu’il se fut séparé d’eux et de qu’ils adoraient en dehors d’Allah, Nous lui fîmes don d’Isaac et de Jacob ; et de chacun nous fîmes un prophète. » [4 ]


C’est ainsi que l’on parachève la pratique de l’unicité d’Allah :
Se désolidariser et se séparer du polythéisme et de ses adeptes, le fait de mécroire en eux par inimitié et haine du polythéisme.
_________________
[1 ] Sourate An-Nahl (16), verset 120.
[2 ] Sourate Az-Zumar (39), verset9.
[3 ] Sourate Al Mumtahanah (60), verset 4.
[4 ] Sourate Maryam (19), verset 48-49.


--------------------------------------------------------------------------------

Auteur : Sheikh Muhammad Hâmid Al-Fiqî
Source : Fath Al majîd ; Charh kitâb At-Tawhîd de Cheikh Al fiqî. Page 66 Annotations : Cheikh Ibn Baz, rahimahullah.
Traduction : Abu Abdillah.

Article tiré du site http://www.sounna.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cheikh Mohamad Ibn ’Abdilwahab, rahimahullah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour triomphal du Cheikh Al-Qaradawi au Caire pour diriger la prière place Tahrir
» Ibn ’Arabî, le "Cheikh al-Akbar"
» Cheikh Al-'Othaymin
» Nous avons decouvert Cheikh Khaled BENTOUNES
» Portrait : Catherine Taine-Cheikh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM MUSULMAN ESPRIT LIBRE :: Islam en général-
Sauter vers: